Revue de littérature - Le rôle de la transformation alimentaire dans la qualité de l’alimentation et l’obésité - 2015

Revue de littérature - Le rôle de la transformation alimentaire dans la qualité de l’alimentation et l’obésité - 2015

25.00

Les besoins nutritionnels et les recommandations en matière de nutrition utilisent une classification des aliments et des boissons qui ignore largement ou minimise l’importance de la transformation des aliments par l’industrie. Cette classification, développée au début du 20e siècle où l’alimentation était composée essentiellement de produits frais ou peu transformés, repose sur le contenu en nutriments et la composition chimique des aliments. Elle regroupe ainsi des aliments avec des profils nutritionnels variés et ayant différents impacts sur les habitudes alimentaires et la santé. Par exemple, dans le groupe des produits céréaliers, on trouve autant les grains entiers, la farine et le pain que les céréales à déjeuner sucrées, les biscuits, les craquelins, les barres de céréales, les muffins, les gâteaux, etc. 

 

L’importance qu’a prise la transformation des aliments au fil des dernières décennies est un segment négligé de la nutrition. Un groupe de recherche de la Faculté de santé publique de Sao Paulo propose une classification des aliments basée sur la nature et le degré de leur transformation industrielle. Cette dernière permettrait une meilleure description des systèmes alimentaires et des habitudes alimentaires et une meilleure compréhension de leurs effets sur la qualité de la diète, la santé et le risque de maladies. Ce document fera état de l’impact d’une telle classification des aliments sur la qualité de la diète de différents pays à travers le monde. L’impact sur la santé d’une alimentation riche en produits transformés sera également discuté.  

Add To Cart